vendredi 15 août 2014

Elargir un T-shirt

"J'ai pris du ventre et de la poitrine, ce top ne me va plus. C'est dommage je l'aimais vraiment, surtout la broderie sur le devant." Fallait-il s'en débarrasser pour autant? Voici la solution que j'ai trouvée.


Pour ce modèle, j'ai fait le patron mais c'est ma chère et tendre qui a réalisé le T-shirt. Ce top est en jersey  de coton imprimé. Les couleurs et le style lui ont inspiré une broderie japonisante : la montagne, la branche au premier plan, les nuages stylisés. Le résultat est si beau que ça lui faisait mal au cœur de ne plus pouvoir le mettre. Nous cherchions déjà des idées pour utiliser la broderie autrement sans être vraiment inspirés.


Les couleurs et le style lui ont inspiré une broderie japonisante : la montagne, la branche au premier plan, les nuages stylisés. Le résultat est si beau que ça lui faisait mal au cœur de ne plus pouvoir le mettre. Nous cherchions déjà des idées pour utiliser la broderie autrement sans être vraiment inspirés.

Ensuite j’ai trouvé un morceau de tissu dans les malles du grenier. Je vous parlerai une autre fois des trésors amassés au fil des années et du stock dormant qu’il représente ! Nous l’avons trouvé assorti. Je me suis alors fait cette observation : quand on grossit, on ne prend pas forcément de partout de manière égale. « Ce n’est pas parce que j’attrape un gros ventre que mon dos s’élargit » aurait mon professeur de patronage et gradation. En l’occurrence, c’était surtout devant que le problème se posait. Le dos allait très bien, c’est toute la magie de la maille. De plus, le col lui avait toujours semblé un peu large et un peu lâche. 

Alors l’idée m’est venue de simplement ajouter une bande de col, comme sur un kimono pour respecter le style de ce top, qui encadrerait le plastron brodé. J’ai démonté le devant et les finitions du col et j’ai coupé une bande que j’ai pliée en deux. Après avoir thermocollé cette bande pour qu’elle garde une bonne tenue, j’ai piqué le plastron avec un décalage de la largeur de la bande, le but étant d’élargir le devant. Ensuite le ne me restait plus qu’à assembler le col sur le corps du T-shirt et le tour était joué.

Le résultat est un nouveau top qui va mieux et une broderie plus en valeur. Il était possible de procéder ainsi sans déséquilibrer le vêtement parce que c’est de la maille et parce que l’élargissement était petit. Avec d’autres conditions, il va de soi que j’aurai procédé autrement.

Je retrouve ainsi ma bien-aimée toute jolie et heureuse de pouvoir porter à nouveau sa création.