lundi 18 août 2014

Transformation d’une robe de grossesse




Robe d'origine de face

Mon amie Madame E. est venue me demander un service. «J’ai cette robe de grossesse à laquelle je tiens beaucoup. Je sais que tu peux transformer des vêtements pour qu’ils ne restent pas au fond de l’armoire. Pourrais-tu m’en faire une robe ajustée s’il te plaît ? »

Robe d'origine de dos
Et voilà comment débute cette aventure. La robe était belle et de qualité en effet. N’étant plus enceinte, Mme E n’aurait pu la porter en l’état, même avec une ceinture. Je me suis donc mis au travail en commençant comme toujours par des propositions : cintrage, changement du col, longueur, récupération d’éléments, etc. Nous tombons d’accord pour que je commence par démonter le col et cintrer la robe avec des pinces, puis de prendre d’autres décisions au rendez-vous suivant.


Pression au milieu de la patte


Fut dit, fut fait. Le dépiquage est souvent l’opération la plus longue et la plus délicate. Il faut anticiper de pouvoir refaire à l’identique, ce qui peut poser problème lorsqu’il y a des boutons-pressions par exemple. C’était le cas en plein milieu de la patte de boutonnage. Entretemps, je lui ai envoyé par e-mail quelques photos avec diverses modifications de l’encolure. Comme j’ai cintré la robe, j’ai ajouté une fermeture à glissière invisible sur le côté, pour pouvoir la passer par la tête.




Corrections intermédiaires



Le jour de l’essayage, Mme E. me demande de cintrer plus la robe ; elle avait retrouvé sa taille de guêpe. J’ai donc ajouté une pince au deux déjà placées. Cela signifiait de démonter celles déjà faites et de recalculer leur positionnement, mais qu’importe, c’est tout le plaisir de ce travail. Pour l’encolure, il fallait l’alléger et ajouter une épaule pour qu’elle tienne. J’ai respecté l’idée de drapé originelle, bien que cela n’apparaisse pas sur la photo. Le style de la robe allant en s’allégeant, nous avons décidé de modifier aussi le bas de la robe en supprimant deux volants.






Devant après transformation
Dos après transformation

Et voici le résultat. Quel changement non ? Ce n’est pas flagrant ? C’est normal, je me suis évertué à conserver le style de la robe. Mme E. y a gagné une robe qui lui va très bien pour l’été et ça m’a fait plaisir de lui avoir rendu ce service.