mardi 16 septembre 2014

Gilet femme un peu rétro 2


Où en étions-nous ? Après avoir entoilé et assemblé le gilet, confectionné une poche, il reste à confectionner le doublage, finir les côtés et orner.
Retourner un gilet n'est pas une partie de plaisir!

L'envers du devant et sa doublure

C’est plus facile de terminer le doublage avant de l’assembler au dessus. Croyez-moi, j’ai tenté l’inverse et cela a été une vraie galère. J’aurais dû terminer toute mes coutures à la main ! Alors j’ai recommencé. Donc une fois le doublage terminé, en laissant une ouverture dans le bas, je l’ai  retourné. Pour avoir l’encolure et les emmanchures bien nettes, je les pique en premier. Je poursuis avec les côtés et le bas. Enfin je retourne le vêtement par les épaules.
L'envers du dos et sa doublure
Laçage à la paresseuse




Le doublage ainsi terminé, j’insère une baleine de renfort dans l’espace réservé et je pique le couloir qui la maintiendra en place. J'ai préparé mes baleines comme pour le gilet précédent (voir l'article "gilet femme façon corset" de septembre 2014). Ensuite, tout est plus facile. Je pose les œillets et la protection laçage, puis je ferme la doublure à la main.









Détail de la dentelle sur la poche
Pour ce modèle, j’ai opté pour le rétro et le contraste. J’ai donc choisi un fil beige clair et j’ai crocheté des dentelles. 

Eh oui, j'ai quelques surprises en réserve. Je suis un homme et j'aime beaucoup faire du crochet. J'ai même une préférence pour les fils fins. 

Détail de la dentelle sur le col
J’ai adapté un modèle trouvé dans un vieux magasine hérité de ma belle-mère. Il était destiné à border un napperon, mais le motif était si joli que je voulais en faire quelque chose pour ce vêtement. Pour les souligner, j’ai placé ces dentelles, tricotées à longueur, sur les poches et le col. Je les ai posées à la main. 





Le gilet terminé





Le résultat est extrêmement féminin, n’est-ce pas ? Et pour terminer ce gilet, j’ai posé des boutons assortis et un lacet vert à la paresseuse. Cela donne quelque chose d’agréable à regarder aussi bien qu’à porter, si j’en crois les témoignages bien sûr !







Le gilet terminé