vendredi 28 novembre 2014

Recyclez vos restes de savons

La minute du prof!
Quand la savonnette est devenue tellement fine et petite qu’on ne peut plus se laver les mains, il y a encore moyen de s’en servir. C’est une astuce ancienne et archi-connue, pourtant il y a toujours de nouvelles personnes qui la découvrent. Alors spécialement pour elles…
Ne jetez plus vos restes de savonnette

mardi 25 novembre 2014

Un corset pour ma femme

Vous souvenez-vous ? J’ai écrit l’article « Rhabillés en corsets », le 9 novembre.

J’ai travaillé depuis et le premier des deux est terminé. 
Voici le corset femme sur mesure terminé.

vendredi 21 novembre 2014

Conseil 4 pour créer un costume Steampunk

Développement de l’article « 8 règles de la mode steampunk »

Conseil 4 : Portez vos couleurs (et vos matières)

« Mis à part le fluo, toutes les couleurs peuvent être steampunk, ou plus exactement, le steampunk se pare de toutes les couleurs. »

Rappelez-vous que le steampunk se déroule dans un monde de technologies avancées à l’époque de la révolution industrielle. Il est donc envisageable d’avoir des couleurs vives et des motifs compliqués faits à la machine. D’un point de vue uchronique, si toutes les expériences de l’époque avaient réussies, certains produits n’auraient-ils pas existé bien avant la date que nous leur connaissons ? On trouvera donc toujours une justification à votre choix de couleurs et de matières.

Pour en savoir plus sur les teintures et textiles au XIXème siècle, rendez-vous en bas de cet article.

mardi 18 novembre 2014

Conseil 3 pour créer un costume Steampunk

Développement de l’article « 8 règles de la mode steampunk »

Un peu surchargée non?

Conseil 3 : Rien d’obligatoire

Comme vous commencez à le comprendre, créer son costume steampunk relève plus d’une démarche que d’un simple déguisement. Il ne suffit pas de coller des engrenages ou des lunettes de protection sur une tenue néo-victorienne. Il y a des symboles qui rassurent, des classiques qui identifient. Pourrez-vous vous en passer pour exprimer votre esprit steampunk, plutôt que de  copier-coller ce qu’on voit partout ?

vendredi 14 novembre 2014

Conseil 2 pour créer un costume Steampunk ; spécial hommes

Développement de l’article « 8 règles de la mode steampunk »

Conseil 2 : Basez-vous sur la mode historique

« Dans le doute, habillez-vous à la mode victorienne ».
La mode néo-victorienne est à la base de l'esthétique steampunk. L'article précédent concernait l'habillement féminin qu XIXème siècle. Voici la version masculine  suivie de quelques conseils pour se fournir. 
Photo Dapper dudes sur steampunk gentlemen tumbl.r

Nouvelle plongée dans l'histoire du costume.

mardi 11 novembre 2014

Conseil 2 pour créer un costume Steampunk ; spécial femmes

Développement de l’article « 8 règles de la mode steampunk »

Conseil 2 : Basez-vous sur la mode historique

« Dans le doute, habillez-vous à la mode victorienne ».
Il faut s’assumer pour porter des vêtements historiques dans la vie de tous les jours ! Hors contexte de théâtre, de carnaval ou de convention, votre apparence est porteuse de curiosité. « Soyez prêt(e) à en répondre ! ».

Série TV "Penny Dreadful" diffusée aux USA, UK et Canada
Heureusement, les modes steampunks et gothiques, qui reprennent ces basiques du XIXème siècle, ne se résument pas à ça. Mais il faut au moins en connaître les bases.

La reine Victoria

Victoria a régné sur l’Angleterre de 1837 à 1901. C’est la période de l’hégémonie de britannique tant au niveau commercial que dans les autres domaines. A la même époque, la France connaît une grande instabilité politique. Cette époque est aussi celle de l’ouverture du Japon à l’occident, de la jeunesse des Etats-Unis d’Amérique (la conquête de l’ouest, la ruée vers l’or, les conflits avec les indiens, la guerre de sécession, le développement des grandes villes) et des nombreuses guerres coloniales.
Portraits de la reine Victoria au début et à la fin de son règne
La reine Victoria avait une grande influence dans le domaine des arts et de la mode. Au début de son règne, elle portait des robes à crinolines, à la fin, des robes à tournure. Pour des questions de morale, elle a imposé aux femmes de ne rien montrer de leur corps, pas même une main, d’où ces chemisiers au col montant très fermés ou les culottes bouffantes devant éviter les infortunes de l’impudeur lors de chutes accidentelles. La décence faisait partie du savoir être social.

Les éléments forts de la mode au XIXème siècle pour la femme


Corset victorien à gauche, édouardien à droite

La silhouette change avec la structure qu’on lui impose. Au XIXème siècle, les éléments de cette structure sont constitués du corset et des dessous qui supportent la jupe. Remettre au goût du jour et faire apparaître cette structure (quand le dessous devient dessus), l’orner ou la détourner est une idée de base de l’habillement néo-victorien féminin.


Le corset est donc une pièce clé de la mode néo-victorienne. Il a deux formes principales de 1800 à 1900 : le corset victorien qui est un vrai sablier ; le corset édouardien qui met en avant la poitrine et arrondit les hanches à l’arrière.



Col montant de ce chemisier
fermé jusqu'en haut
Le corset permet de mouler le buste, que l’on porte une veste ou un corsage. Le corsage est toujours fermé jusqu’en haut. Pour être plus vintage, il a un col montant très haut. La veste est plutôt courte et cintrée pour mettre en valeur la finesse de la taille et surtout le volume de la jupe. Les dentelles et les rubans, les rangées de boutons ou de brandebourgs, les volants, les liserés, tout contribue à exprimer l’abondance et la féminité.

Buste moulé et
manche collante avec poignet


Tout au long du XIXème siècle, la mode connaît de nombreuses variations pour la forme des manches. Le critère commun est qu’elles sont bouffantes : soit en haut du bras comme un petit ballon (1820-1830), le reste de la manche moulant le bras ; soit sur tout le bras, immense manche soutenue par une armature et faisant l’épaule basse (1830-1840). Par la suite, la manche est bouffante ou évasée sur le bas du bras, donnant de la grâce à la main (1840-1850). La manche est ensuite moulante sur tout le bras, avec un poignet (1860-1880), avant de redevenir bouffante sur la moitié supérieure du bras (1890-1900). Vous avez donc de quoi créer !




Jeu de manches. Le volume change suivant les décennies de 1820 à 1890
La jupe est toujours longue jusqu’au sol. Elle peut avoir de nombreux et larges volants quand elle est portée avec une crinoline (1850-1870). Elle peut aussi être composée d’une jupe et d’une surjupe qui sera alors remontée et drapée. Mais c’est surtout la tournure qui a la faveur des néo-victoriennes (1870-1890). La tournure est une armature qui amplifie les fesses et laisse le devant plat. La jupe et surtout la surjupe sont drapées sur cette protubérance. La jupe fin de siècle (1890-1910) est plutôt moulante sur les hanches et évasée en bas.
La crinoline cage et des variations sur les jupes et surjupes
Différentes sortes de tournures et quelques versions drapées de surjupes

Tenue d'équitation de la femme vers 1850



L’habillement d’équitation est souvent le plus séduisant et le plus repris dans les tenues.

Dans le prochain article, je vous propose la version masculine de l'habillement néo-victorien.

dimanche 9 novembre 2014

Rhabillés en corsets

Je vous épargne nos têtes du matin ! ;)

J’écris beaucoup sur la mode steampunk en ce moment. On me demande si j’ai arrêté de créer ?
Non bien sûr ! Je profite d’un creux d’activité pour faire des corsets pour ma femme et moi. Vous savez ce qu’on dit des cordonniers ? Et bien c’est la même chose pour le couturier que je suis.

Un cadeau pour Noël


Détails du patron de base avec quelques corrections.
Le tracé léger facilite les corrections mais pas les photos!
Ma femme m’a demandé un corset-bustier pour Noël. Elle s’était fait un T-shirt il y a deux ou trois ans : le tissu lui plaît beaucoup, ce qui n’est plus le cas du T-shirt. Je dois donc utiliser cette matière pour son modèle.

Aussitôt dit, aussitôt au travail (il faut du temps quand même pour que ce soit fait !). Je prends ses mesures et je construis mon patron. J’assemble la toile. Nous faisons un premier essayage sans baleines, pour mieux voir les premières corrections. C’est un essayage rapide et les corrections étaient minimes.

La toile du corset avec ses baleines
Suite aux corrections de ce premier essayage, je refais la toile et j’y insère les baleines. Ça change quelques points de détails. Je règle la longueur du corset, le baleinage à la poitrine et la forme du décolleté. L’essayage avec les baleines et sans laçage peut paraître éprouvant, mais c’est supportable et ça permet de voir assez vite jusqu’où on peut aller dans une première réduction de taille. Car pour ma femme, c’est son premier corset. Elle ne voulait pas d'une réduction de taille trop importante (6 cm). Puisque le modèle est mis au point, je peux passer à la fabrication proprement dite.

Le corset sur mesure respecte la morphologie

Un corset pour monsieur


C'est très orange! J'ai utilisé un reste de toile pour camping !
La matière convenait pour gâcher ; ce ne sera pas le vêtement final
Je me tiens mal quand je travaille, j’ai besoin d’un tuteur ! C’est comme si avec l’âge je commençais à m’affaisser. Et puisque j’en parle beaucoup, je me suis dit qu’un corset néo-victorien, accessoirisé steampunk me conviendrait bien. 

Je procède de la même façon que pour ma femme, avec trois essayages. J’ai choisi une réduction de taille plus importante (10cm), mais le laçage ne sera jamais serré au maximum. Je ne deviens pas adepte du tight lacing comme Mr Pearl, rassurez-vous. Mais pour porter la redingote avec élégance, j’aimerais diminuer mon ventre !
Mon corset réduit ma taille plus que celui de ma femme.
Il me redresse le dos aussi
La mise au point étant terminée, je passe aussi à la fabrication de ce modèle.

Voilà pour mes créations en cours

vendredi 7 novembre 2014

Conseil 1 pour créer un costume Steampunk

Développement de l'article « 8 règles de la mode steampunk »


Lorsque j’ai écrit mon article « 8 règles de la mode Steampunk », je pensais faire un résumé que je développerais dans une série d’articles suivants. Comme vous l’avez remarqué, les résumés ne sont pas mon fort ! La « check list » peut se suffire à elle-même. Mais il y aurait tant à dire sur ce sujet.

Voilà pourquoi je vous propose un petit développement complémentaire pour chaque point. Je n’en voudrai à personne de passer ces articles ; il n’y a pas d’obligation de lecture. Par contre je remercie à l’avance ceux qui voudront bien m’aider dans ces réflexions.

mardi 4 novembre 2014

8 règles de la mode Steampunk

Photo T.R. Harisson
La mode steampunk a beaucoup évolué depuis ses débuts. Chaque jour elle s’enrichit des idées et des apports multiculturels partagés sur le web et dans les rassemblements. Je devine qu’on peut la faire évoluer encore et que les nouveaux adhérents au mouvement apporteront leur touche personnelle. Je pense d'abord à eux en écrivant cet article.

Donner des règles est plutôt grossier pour ce mouvement ; le mot « guide » serait plus approprié mais il porterait à confusion avec les livres édités sur le sujet. Le mot "conseil" est plus approprié pour une recherche sur la mode. Par respect pour le texte* qui m’a servi de support, je garderai le mot « règle ».

Voici donc une liste de "règles" de la mode steampunk.