dimanche 1 février 2015

Mon corset à moi 2


L’histoire de mon corset commence dans l’article « Rhabillés en corsets ». C’est la structure de ma tenue steampunk. J’en explique les différentes étapes de la fabrication dans l’article « Mon corset à moi ». Il me restait à choisir ou trouver des boutons et faire les boutonnières correspondantes.


Mes boutons "steampunks"
Après bien des réflexions et essais infructueux pour créer mes propres boutons (je ne suis pas vraiment bricoleur !), j’en ai déniché chez « Fanfreluches », une mercerie à Lille. Ce qui m’a plu, c'est le graphisme d’engrenages sans prétention et la couleur bronze-laiton. Une fois posés, on dirait les touches d’une machine à écrire rétro. Voilà une idée pour un autre ouvrage !

Mes boutonnières à l'ancienne!
Rien de mieux qu’une boutonnière faite à la main sur certains tissus. Il est vrai que celui de ce corset est épais, d’autant que je l’ai doublé de coutil. La boutonnière préréglée à la machine étant insuffisante, le tissu se serait vite effiloché à l’usage. Il me fallait une technique plus fiable pour faire une boutonnière qui résisterait à la traction exercée sur elles. J’ai donc pris le temps (plus de 12 heures !) pour faire un travail soigné.


Le boutonnage termine le corset. Je peux maintenant le porter et vous le montrer. Excusez les plis ! Je me suis « entraîné » à l’endurer tout une semaine. J’apporterai certainement des modifications au patron à l’avenir, car on peut toujours améliorer avec ce qu’on observe à l’usage, mais tel qu'il est, il me plaît déjà et  je me sens bien dedans. 
Des amateurs qui voudraient passer commande? ;)