dimanche 26 avril 2015

Mon demi –haut-de-forme

Ma tenue néo-victorienne steampunk ne serait pas complète sans un chapeau. Tous les chapeaux ne me vont pas bien ; j’ai une petite tête et un visage plutôt long. En général, je porte bien les chapeaux à large bord, ce qui n’est pas très victorien, à moins de se situer dans le « weird west ». Même si j’adore le côté baroque de celui du chapelier fou (Alice au pays des merveilles), le haut-de-forme n’est pas pour moi. Je dois donc m’inventer un chapeau.
 
Ce personnage n'est plus à présenter
A la suite de mes recherches, j’ai découvert les demi-haut-de-forme, appelés « deadman top hat », « low top hat » ou « coachman top hat ». J’en ai épinglé quelques-uns sur un tableau secret dans Pinterest. C’est un chapeau assez répandu dans les années 1830. Alors je me suis dit : « Pourquoi ne pas essayer de m’en faire un après tout? Peut-être que ça m'ira».
Quelques résultats de mes recherches

dimanche 19 avril 2015

L’enseignement des tailleurs au XIXème siècle

Gallica BNF est une généreuse source d'accès  pour lire ces méthodes
Le XIXème siècle est une époque aussi fascinante que la nôtre. On est passé des manufactures aux usines, des machines en bois à énergie animale ou humaine aux machines en fonte ou en acier à vapeur. Les progrès techniques ont révolutionné le monde du textile, tant au niveau de la fabrication et de la production qu’au niveau de la distribution et du commerce. A côté de ce nouveau monde industriel coexistaient les artisans traditionnels, et parmi eux, les tailleurs.

vendredi 10 avril 2015

Un peu de mon actualité

Bonjour fidèles lecteurs,

Je n'ai pas écrit d'articles depuis quelques temps.
Je suis dans une période de réflexions et de préparations pour de nouvelles créations.