mardi 20 décembre 2016

Costume classique sur mesure

En juillet j'ai livré un costume classique pour un client très spécial. Il voulait être fier de porter quelque chose de moi et j'ai été très touché qu'il me le demande. Il a voulu que je le traite comme un client normal, ce que j'ai fait, mais les liens du cœur sont toujours plus forts. Alors ce reportage de notre création, je te le dédie, Papa. ♡
Mon cher Papa dans son costume sur mesure
Maintenant, place au "making-of".
Nous avons défini ensemble les caractéristiques du costume qu'il voulait.: nombre de poches, nombre de boutons, type de poignet, type de revers, etc. il m'a montré un costume qui ne lui allait plus pour que j'en apprécie la légèreté, la qualité du tissu et le type d'entoilage à pratiquer.

Estimation du métrage
Pratique le carrelage !
Ensuite, après une visite chez mes fournisseurs, je lui ai montré la sélection qui correspondait le plus à la couleur et à la matière qu'il souhaitait. Une fois son choix arrêté, un mélange laine et élasthanne, je me suis chargé de l'achat du tissu, de la doublure et de la mercerie assortie.
Entre-temps, j'avais réalisé le patron et la toile d'essayage suivant ses mesures et sa morphologie. De ce point de vue, le sur mesure est tout indiqué. Mon cher Papa, on ne peut nier l'évidence, tu as le ventre très rond. Par contre, j'ai été surpris de constater que tu as le dos plutôt plat ; la natation sans doute !

C'est le volume du ventre qui m'a donné le plus de fil à retordre pour faire le patron du pantalon. Car comment répartir la taille et garder la braguette droite quand tout le volume est devant et que le dos est plat? Comment faire en sorte que la couture de côté soit à sa place, non déportée par le calcul classique de la taille divisée par quatre? J'ai dû faire quelques recherches sur les morphologies équivalentes et leurs solutions en patronage. J'ai essayé des choses qui n'ont pas donné de bons résultats. Mon choix au premier essayage n'était pas heureux. J'ai trouvé ma solution et le deuxième essayage l'a confirmée.


Premier essayage du pantalon _ Toile
J'ai recommandé le port de bretelles, beaucoup plus esthétique et confortable que la ceinture qui descend sous le ventre
J'ai eu tellement peur du manque d'aisance que la toile de la veste était large. En même temps, cela m'a facilité les retouches. J'ai d'abord refait l'équilibre sans les manches, puis je l'ai vérifié en en posant une.
Cette première étape est cruciale. Elle représente déjà beaucoup de travail, non seulement pour la préparer, mais aussi pendant l'essayage. Les défauts étant plus visibles, je préfère gâcher du tissu pas cher que de me passer de la toile.
Placement pour la coupe des pièces

Puisque j'avais tous les éléments de la mise au point, j'ai rectifié les patrons de la veste et du pantalon. Pour la coupe, j'ai utilisé le bar à couture chez iDées à coudre, à Comines. J'ai pu ainsi réussir mon placement. Merci Marie-Do pour le service. 😉



Le deuxième essayage augure bien. La matière est souple avec un beau tombé. Bien sûr elle ne se comporte pas comme la toile ; elle impose de nouvelles corrections. L'entoilage ajoute son caractère. Mais le travail est déjà bien dégrossi et le costume émerge. Je peux encore modifier des détails comme les poches et les revers, le tombé du col, les têtes de manches ...
Encore des corrections ! Allez, courage, c'est cousu de fil blanc et le col n'est pas terminé. 
Je subodorais que quelque chose n'allait pas dans le dos. J'ai préféré vérifier lors d'un troisième essayage et je ne le regrette pas. J'ai oublié de photographier la doublure. Respectant la commande, j'ai fait deux poches poitrine et une poche téléphone, toutes les trois avec fermeture à glissière.
Pour les deux pièces de ce costume, j'ai passé 135 heures (dont 30 heures pour le pantalon), création des patrons et réalisation des toiles comprises.
Même si j'ai recommandé les bretelles, j'ai laissé les passants, car on peut changer d'avis !
Reste à apprendre à régler les bretelles. 😊
Et voilà le résultat final, le costume le jour de sa livraison. Depuis, Papa a eu l'occasion de le porter plus d'une fois ; il doit être confortable! S'il en a besoin, j'ai archivé le patron pour pouvoir refaire le pantalon.
Oh Papa, comme tu es beau ! 😍
Merci Papa de t'être prêté au jeu des photos et des essayages, car je sais que tu n'aimes pas ça. Bises