mercredi 25 janvier 2017

Nouvelle création pour homme_Veste de pluie


Pour ce début d'année, voici trois versions de ma dernière création. Avec cette veste, j'ai voulu apporter un peu d'alternative aux imperméables et aux coupe-vents sportswear. Ainsi est né ce modèle destiné à la ville quand la météo est au mauvais temps.
Trois versions de cette nouvelle création
A l'origine de l'idée, la découverte de très beaux similis imitant le cuir ou la peau de reptile. Souples et avec une belle finition sur l'envers, je trouvais dommage de les réserver à l'ameublement ou aux accessoires. Bien entendu, cela n'a rien de comparable avec les vrais cuirs et ce n'est pas mon propos. Le plastique reste du plastique. Et justement, pourquoi ne pas l'utiliser pour ce qu'il est, c'est à dire résistant, protecteur et imperméable? Le rendu matière est quand même plus attrayant que les couleurs vives et sport des vêtements de pluie vendus actuellement!

Gros plan sur les matières choisies _ Le gris a des nuances un peu taupe
Pour les utiliser, j'ai imaginé une veste simple et souple, avec des poches, peu de boutons, et surtout une capuche. Pour la souplesse, certaines parties du vêtement sont coupées dans le biais. A cette époque, je n'avais pas encore acquis Loën, mon nouveau mannequin. J'ai donc créé cette veste sur le mannequin que j'avais : taille 48 pour une stature 170.
Première version en noir _ Taille 48, stature 170
En plus d'une capuche ample et confortable, la veste comporte deux poches poitrines dissimulées dans les plis qui font ainsi office de rabats protecteurs. Elles sont assez profondes pour y glisser une paire de lunettes car c'est bien connu, après la pluie vient le beau temps! Et puis les hommes ont toujours besoin de poches.
Détail de la poche poitrine cachée
La poche latérale dans la couture est très discrète quand il n'y a rien dedans.
Détail de la poche latérale, quasi invisible
Les fidèles de ce blog savent combien je suit attaché à la qualité. Comme l'envers du simili a une belle finition, satinée pour le gris et le marron, j'ai décidé de ne pas doubler la veste ; ce sera une option à la commande. Donc, pour assurer la solidité et l'étanchéité, tous les assemblages, y compris ceux des poches et des emmanchures, sont en couture anglaise.
Intérieur non doublé mais solide et étanche
J'ai testé la première veste en taille 48 sur Loën, taille 50 et stature 185. Le rendu est intéressant. Hormis le fait que la veste paraît trop courte, elle est plus ajustée. Cela suppose cependant de ne porter qu'un T-shirt fin ou une chemise. Pourquoi pas si les températures sont clémentes. C'est une question de choix. Toujours à la commande donc, il est possible de choisir l'aisance qu'on préfère, mais j'ajusterai la longueur suivant votre stature.
Le modèle porté par Loën est un peu petit. Ce n'est pas sa taille!
J'ai présenté ce modèle pour la première fois au salon Artecom à Comines, en novembre 2016. Il n'y avait alors que deux boutons. Une personne qui l'a essayé m'a fait une remarque que j'ai trouvée judicieuse. Comme il se déplace beaucoup en vélo, il a besoin que sa capuche soit attachée sous son menton, sinon elle s'en va tout le temps. Et il me fait la démonstration pendant son essayage. 😶 Je ne peut que lui donner raison, d'autant plus qu'on trouve de plus en plus de vélos en location dans les grandes villes. J'ai donc ajouté un troisième bouton pour quand souffle le vent.
Loën en version gris _ Taille 50, stature 185
Voici les deux dernières versions dans la bonne taille pour Loën. J'ai tenté d'illustrer plusieurs façons de porter et de boutonner cette veste. Le boutonnage peut aussi être déplacé si vous manquez de place à la taille 😉 Ce qui la rend un peu évolutive!
La version cuir brun _ Taille 50, stature 185
Les modèles présentés seront bientôt en vente sur un site adapté. Je les propose aussi à la commande sur rendez-vous. Merci d'utiliser le formulaire de contact pour tout renseignement.
N'hésitez pas à me laisser votre avis dans les commentaires.