mercredi 29 mars 2017

Salon à Armentières

Il y a deux semaines déjà, je présentais pour la première fois ma nouvelle collection sur le salon "Place des artistes" à Armentières. Il était organisé par Aude de l'Office du Tourisme de cette grande ville et supporté par de nombreuses organisations. Voici donc une visite de mon stand  pendant ces deux jours forts agréables.
Je remercie le public armentièrois, qui ne me connaissait pas, pour son accueil amical.J'étais installé adossé au stand de robes de mariées de Perce-Neige, créées par Anaïs. Ces deux jours ont été riches en échanges avec les autres créateurs présents et je les salue chaleureusement également.
Voici donc quelques photos du stand tel qu'il était disposé la veille du salon.
 En arrivant par l'allée centrale, vous pouviez voir sur la table la version cuir marron de la veste de pluie. A côté, deux créations de gilet lacé pour femme.

En arrivant par l'allée latérale, vous avez beaucoup apprécié la tenue kaki que portait Loën (qui faisait sa première sortie!) : veste à capuche zippée et pantalon étroit dans le même tissu, gilet croisé en jean rayé.
Désolé pour les chaussures, ce sont les seules que j'ai trouvées à sa taille et que j'ai pu percer pour le socle! Je les changerai pour la prochaine exposition.

 Au centre, une veste femme grande taille réalisée à partir de trois pantalons de récupération. De chaque côté, les "pendus" des deux autres versions de la veste et du gilet que porte Loën. Sur le mannequin et sur la chaise, deux autres versions de la veste de pluie.
Lors de l'inauguration, le Maire d'Armentières a accepté d'essayer la veste de pluie grise bien que ce ne soit pas sa taille. C'était pour le fun bien sûr, mais c'était gentil de sa part. Il l'a trouvée très légère et cette couleur lui va très bien!
 Le premier pendu porte une veste à capuche en reps bleu et un gilet de fantaisie zébré de velours imprimé. Les deux modèles ont un boutonnage croisé. Je les ai associés à un jean qui n'est pas de ma main.
Le deuxième pendu porte la version grise de la veste avec un gilet de fantaisie rayé. Je reviendrai sur ces deux modèles dans de futurs articles, car ils présentent une subtilité non visible présentés ainsi. J'ai associé à cette tenue un pantalon de ville en laine gris qui n'est pas non plus de moi.
Pour présenter mes créations et mon book, j'avais revêtu une partie de ma tenue steampunk, histoire de me faire remarquer dans mes plus beaux atours 😉

Les Pin-ups en Nord nous ont offert un superbe défilé sexy sur fond de musique rock. Je n'ai pas résisté au plaisir d'une photo avec ces jolies filles. Un peu comme si Papi posait avec ses petites-filles ; le choc des époques en quelque sorte!
♡ Merci les filles ♡